Rdv a venir et articles

Bonjour, 2 dates à venir:

Mardi 18h30 a l’Utopia, discussion autour des candidatures décroissant.e.s sur Bordeaux:

https://gironde.demosphere.eu/rv/7597

Vendredi 20h30 à 22h30 a l’athenée municipale, dernier rdv de campagne et débat. On a envie de parler logement démocratie et suites. Plus d’infos a suivre, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des envies ou demandes.

En bonus, l article de Reporterre et le passage de Sandra à O2.

https://reporterre.net/Squatteurs-zadistes-ils-se-presentent-aux-legislatives

Un tres bon article décroissant

Les Décroissant.e.s aux Législatives
Nashtir Togitichi – mercredi 24 mai 2017

 

Gandin 1er, intronisé Président, a brûlé les étapes. Le juste anagrammé « Me nomme Canular » arrive au plus haut sommet de l’Etat dès son premier passage par le Suffrage Universel. Pour un coup d’essai, c’est un coup de Maître !
Propulsé par son mentor, François Hollande déjà connu pour ses blagues – on se souvient du fameux « Mon ennemi, c’est la Finance ! » -, le jeune président, ancien banquier d’affaires, amène de fait la Finance directement au sommet de l’Etat. Avec deux oreillettes, l’une branchée sur la BCE, l’autre sur Jacques Attali et l’oligarchie, Macron fait fonction d’emballage, il travaille pour les nantis de la mondialisation. Et il fait son job, excellemment !
Mais la suite de son ascension fulgurante, telle l’irruption de la société thermoindustrielle dans l’histoire de l’humanité, telle Louis-Napoléon Bonaparte en 1848,est tout aussi prévisible : c’est le désastre.

La suite à lire sur:

http://unpetitanesurlaroute.ek.la

Bulletin de vote

Le voici le voilà, notre Bulletin de vote !

Fidèles à nos principes  (décroissant, écolo, anticapitaliste), nous n’éditons pas de bulletins de vote. Vous pourrez tout de même voter pour nous (et donc pour vous 😉 ) en imprimant le A4 suivant qu’il vous faudra couper pour faire 4 bulletins que vous pourrez donner autour de vous tout en argumentant votre choix. Merci !

 

Nous n’avons qu’une Terre

  1. Nous n’avons qu’une Terre
Les décroissant.e.s

Si tous les humains vivaient comme des français, il faudrait disposer de 4 planètes. Dire halte à la croissance, vouloir simplement l’arrêter n’est donc plus suffisant. Il nous faut décroître vers des sociétés écologiquement soutenables et socialement décentes.

Notre projet politique a donc pour objectif de remettre l’économie à sa place, en la faisant chuter de son piédestal libéral : ce qui implique de faire baisser l’extraction, la production, la consommation et les déchets. Il ne s’agit pas uniquement de l’abandon d’un projet d’aéroport ou de la fermeture d’une centrale nucléaire. Ces objectifs sont ceux affichés par Nicolas Hulot, nouveau ministre d’un gouvernement libéral. Mais même s’ils étaient atteints, ce qui reste très hypothétique, cela ne suffirait pas à revenir dans un espace écologiquement soutenable.

Les décroissant.e.s ont en effet compris que le capitalisme ne permettait pas de revenir dans cet espace, sous les seuils de soutenabilité. Dés lors, ils s’engagent pour la relocalisation des activités industrielles et agricoles et pour la réorientation de l’agriculture vers des systèmes de polyculture élevage. Les décroissant.e.s continueront à combattre les nucléaires civils et militaires. Conditionner la fermeture de Fessenheim à l’ouverture de l’EPR à Flamanville, comme l’a fait le gouvernement socialiste et ses alliés, ne peut être un positionnement écologiste. Enfin, si l’extraction, la production, la consommation et les déchets doivent être drastiquement réduits, nous devons renoncer aussi aux politiques natalistes et de croissance démographique (qui contribuent actuellement au dépassement des seuil de soutenabilité).

C’est pour défendre ce respect des limites de la nature que les décroissant.e.s seront présents aux élections législatives de 2017.

Les décroissant.e.s
http://decroissance-elections.fr

Laikos, candidat décroissant.e.s!

Bienvenue sur le site Laikos 😉

Laikos, c’est l’idée que nous ne sommes pas en démocratie, qu’il faut le dire, y réfléchir, s’organiser, proposer et prendre la parole et chasser les oppresseurs du pouvoir.

Dans un monde d’exploitation  (de la planète, de sa faune dont nous faisons partie et de sa flore) qui ne respecte pas le vivant, il est temps de faire un pas de côté, voir en arrière, pour bien vivre et avancer ensemble et au détriment de personne.

D’où l’urgence de la décroissance!

AFFICHE_legislatives_09mai2017

Retrouvez les décroissant.e.s sur:

decroissance-elections.fr

Facebook et Twitter @Laikos